Rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger : le MAE rassure

Dans un communiqué rendu public, jeudi, le ministère des affaires étrangères (MAE) affirme suivre de près de façon continue la situation des ressortissants algériens bloqués à l’étranger, précisant qu’il était en concertations permanents avec les représentations diplomatiques et les consulats ainsi qu’avec les autorités des pays concernés.
Le communiqué souligne qu’à l’instar de toutes les opérations similaires effectuées jusque-là, après la propagation du coronavirus, le rapatriement des ressortissants algériens s’inscrivait dans le cadre des instructions du président de la République, ordonnées à cet effet.

S’agissant plus précisément des ressortissants bloqués en Turquie, la même source  indique que toutes les dispositions ont été prises, en coordination  avec les autorités turques pour leur prise en charge, en attendant «la confirmation de l’identification d’un grand nombre d’entre eux», précise- telle.

En tout état de cause, le MAE tient à rassurer les ressortissants et leurs familles quant à leur rapatriement en Algérie, une fois la phase de leur confinement terminée et leur identité  confirmée, pointant un nombre sans cesse grandissant au jour le jour, «Ce qui ne manque pas de susciter des interrogations, d’autant  que la plupart d’entre eux  ne présentent ni document de voyage, ni passeport», fait remarquer le Porte-parole du MAE, Abdelaziz Benali Cherif.

Enfin, le document du MAE rappelle  que les ressortissants algériens bloqués à l’étranger, au nombre de 1811 à la date du 21 mars passé, ont tous été rapatriés à bord de six vols spéciaux , mobilisés à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *