Algériens bloqués en France : les explications du consul général d’Algérie à Paris

Le consul général d’Algérie à Paris est allé à la rencontre des nombreux ressortissants algériens bloqués à l’aéroport de Paris-Orly, en France. Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, on voit celui-ci s’adresser aux Algériens espérant embarquer pour le pays d’origine. 

 

Bien que conciliant, ce responsable s’est montré extrêmement catégorique, en rappelant à ses interlocuteurs que les personnes possédant une carte de résidence en France ne sont pas concernées par le rapatriement, au vu de la conjoncture sanitaire. « Les personnes résidant en France ne doivent en aucun cas espérer embarquer dans un éventuel vol à destination de l’Algérie », a-t-il insisté auprès d’une importante foule prise au dépourvu suite à l’annulation de plusieurs vols France – Algérie. 

La priorité, explique le consul général, est donnée aux détenteurs de visas touristiques. Cette catégorie de voyageurs regagnera le pays dès qu’un avion sera mobilisé à cet effet, assure le consul, soulignant qu’il n’est pas possible de « traiter chaque situation au cas par cas».

Dans son discours, le consul n’a pas manqué non plus de rappeler que « les avions sont disponibles, mais la suspension des vols va de la sécurité de toutes et tous. Une telle mesure a été prise par tous les Etats», compte tenu des dangers encourus par la propagation du virus.

Évoquant la nécessité de rentrer dans leur pays d’origine, la foule était loin d’être convaincue par l’intervention de ce responsable. Certains voyageurs se plaignaient du « manque de médicaments » et d’autres « des longues heures d’attente»…

Bien que le représentant consulaire ait rassuré que « les gouvernements des deux pays étaient en train de discuter afin de trouver des solutions », les personnes présentes, résidentes en France ou simples touristes, ont mis l’accent sur la «la nécessité de regagner l’Algérie dans l’immédiat ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *