Issad Rebrab sort de prison

Le verdict est tombé tard dans la nuit du mardi à mercredi dans le procès de l’affaire de EvCon Industry, jugée au tribunal de Sidi M’hamed (Alger), par la condamnation de l’homme d’affaires Issad Rebrab à une peine de 18 mois de prison dont un an avec sursis. Et pour avoir purgé les autres six mois de sa peine, Rebrab va quitter la prison d’ElHarrach (Alger) où il était en détention depuis le 23 avril dernier.

Le richissime homme d’affaires et propriétaire du groupe Cevital répondait à plusieurs griefs dont “infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux vers l’étranger”, “faux et usage de faux” et “fausse déclaration douanière”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *