Mouvement Populaire : 45e Mardi de mobilisation des étudiants

Les étudiantes et les étudiants étaient à nouveau ce mardi dans la rue pour manifester en faveur du changement du système comme ils le font depuis le 22 février dernier.

Les villes du pays à l’instar de la capitale Alger ont vibré au rythme des marches de la communauté universitaire rejointe par des citoyennes et des citoyens ce 45e mardi pour scander et brandir les slogans du Hirak à savoir le refus de tout dialogue avec le président Tebboune, la libération de tous les détenus et la poursuite du mouvement jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications.

Le départ en vacances ne semble pas avoir affecté la mobilisation des étudiants ce mardi à Alger, Béjaia, Tizi Ouzou, Oran, Mostaganem, Constantine, Adrar et dans d’autres villes du pays.

 

Des slogans hostiles à l’offre de dialogue de la part du président Tebboune et en faveur de l’instauration d’une période de transition démocratique et d’un état civil et non militaire ont été réitérés à l’occasion par les manifestants.

La sortie de prison de nombreux détenus du Hirak a été saluée par les manifestants sans manquer d’exiger que tous les détenus soient libérés sans condition.

L’agression des manifestants durant les récentes marches des vendredis à Oran, Constantine, Bordj Bou Arreridj, Annaba, Mostaganem, Sidi Bel Abbès, Tiaret et dans d’autres villes a été dénoncée ce mardi par les hirakistes.

A noter que les marches de ce 45e mardi se sont déroulées dans le calme sans incident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *