Passeports diplomatiques de Benalla : le parquet de Paris ouvre une enquête

Répondre
moussa
Messages : 22
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2018 10:38 am

Passeports diplomatiques de Benalla : le parquet de Paris ouvre une enquête

Message par moussa » sam. déc. 29, 2018 2:42 pm

Image
Le parquet de Paris a ouvert samedi une enquête préliminaire, notamment pour abus de confiance, à l'encontre d'Alexandre Benalla au sujet de la non-restitution de deux passeports diplomatiques après son licenciement par l'Élysée.

Une nouvelle affaire judiciaire pour Alexandre Benalla. Le parquet de Paris a ouvert, samedi 29 décembre, une enquête préliminaire, notamment pour abus de confiance, à l'encontre de l'ancien chargé de mission de l'Élysée après les révélations de la presse sur son utilisation de passeports diplomatiques.

Le Procureur de la République avait été saisi vendredi par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur le fondement de l'article 40 du code de procédure pénale qui enjoint tout représentant des autorités à le faire s'il a connaissance d'un crime ou d'un délit.

"Toute utilisation de ces passeports postérieure à la fin des fonctions qui avaient justifié l'attribution de ces documents serait contraire au droit", affirmait le Quai d'Orsay, qui précisait avoir demandé par courrier recommandé à deux reprises - en juillet et septembre - la restitution des documents à Alexandre Benalla.

>> À lire : Benalla : le chat noir de l'Élysée

Le voyage d'affaires de l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron au Tchad, au cours duquel il aurait utilisé un passeport diplomatique fourni avant son limogeage de l'Élysée, a plongé le gouvernement dans l'embarras et poussé l'opposition à faire feu nourri pour réclamer des explications. L'Élysée et le Quai d'Orsay affirment n'avoir aucune information sur l'éventuelle utilisation d'un des passeports diplomatiques.

"Tout est carré et légal"

De son côté, l'intéressé répond n'avoir "jamais" mené de mission à titre privé lorsqu'il travaillait à l'Élysée. Il a récupéré ses passeports diplomatiques "début octobre", a-t-il affirmé vendredi.

Alexandre Benalla fait "du consulting" et est en train de monter son entreprise en France, affirme un de ses proches. "Tout est carré et légal". Il a commencé ses missions "à partir de mi-novembre" et ses "premières missions sont dans le domaine de la sécurité", ajoute-t-il.

L'entourage du chef de l'État a refusé tout commentaire sur un éventuel usage de ces passeports par l'ancien membre du cabinet du président. Selon Mediapart et Le Monde, Alexandre Benalla a continué à les utiliser ces dernières semaines pour aller rencontrer des dirigeants en Afrique.

>> À lire : L'opposition réclame des comptes sur les passeports diplomatiques de Benalla

Un proche d'Emmanuel Macron s'estime "abasourdi que tout le monde s'étonne" qu'il ait encore ses passeports. "Il y a quelques personnes qui sont de grands chefs d'entreprises qui en ont eu, après en avoir fait la demande, au titre de leurs activités privées. Il n'y a rien d'extraordinaire", affirme cette source.

Elle ajoute que l'ancien chargé de mission n'a "jamais eu" de relance pour rendre ses passeports, comme l'affirme le Quai d'Orsay.

L'ex-chargé de mission de l'Élysée entend répondre à la lettre du directeur de cabinet du Président, Patrick Strzoda, qui l'a sommé de s'expliquer sur "d'éventuelles missions personnelles et privées" menées "comme consultant" alors qu'il était "en fonction à l'Élysée".

https://www.france24.com/fr/20181228-pa ... -procureur

Répondre