Rachid Nekkaz réalise un coup de théâtre au conseil constitutionnel

Une scène surréaliste s’est produite ce dimanche 3 mars au siège du Conseil constitutionnel. Rachid Nekkaz, qui était jusqu’à ce soir candidat à la candidature à la présidentielle d’avril 2019 est finalement le directeur de campagne d’un autre… « Rachid Nekkaz » !

Après les signatures volées lors des élections présidentielles de 2014, Rachid Nekkaz se reprend en réalisant un véritable coup de théâtre, ce dimanche. Nekkaz, qui a déposé son dossier de candidature à la présidentielle du 18 avril prochain, a cédé sa candidature à son cousin, qui porte les mêmes nom et prénom que lui.

Né en 1974, le cousin de Rachid Nekkaz, un mécanicien de profession, a assuré, lors de la conférence de presse, qu’il était le « vrai Nekkaz », alors que l’autre Nekkaz, qui a sillonné le pays, n’est autre que son directeur de campagne.

Notons aussi que peu après, sur sa page Facebook officielle, Rachid Nekkaz (le directeur de campagne) a indiqué qu’il avait été « kidnappé par la police en civil » et emmené vers une destination inconnue.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *