Conseil constitutionnel: Le dépôt des dossiers de candidature expire ce soir à minuit

Le délai constitutionnel accordé aux candidats potentiels à l’élection présidentielle du 18 avril expire aujourd’hui dimanche 3 mars pour  le dépôt des dossiers des candidats  auprès du Conseil constitutionnel.

A l’heure  actuelle, au moins cinq candidats à la candidature ont déposé leurs dossiers. M. Ali Zeghdoud, président du Rassemblement algérien (RA), un habitué du décor, avait ouvert le bal au même temps que M. Abdelhakim Hamadi, qui se présente en indépendant.

Samedi, trois autres postulants à savoir, M. Belaid Abdelaziz, du Front El-Moustakbel, M. Abdelkader Bengrina, du Mouvement El Binaâ, et M. Adoul Mahfoudh, du Parti de la victoire nationale (PVN) ont fait eux aussi leur crochet au Conseil constitutionnel.

Ali Ghediri, Rachid Nekkaz, Rachid Khadir, Abdelkader Amari, tous candidats indépendants sont attendus aujourd’hui chez Tayeb Belaiz pour lui remettre leurs parrainages. De même que le secrétaire général du mouvement «Infitah» Amar Bouacha est lui aussi annoncé partant.

Mais le plus attendu évidemment est le président sortant Abdelaziz Bouteflika dont la candidature a fait sortir des centaines de milliers d’algériens dans la rue vendredi dernier.

Son désormais ex directeur de campagne, Abdelmalek Sellal avait annoncé que le concerné allait déposer personnellement son dossier de candidature ce dimanche 3 mars. Mais son nom n’est curieusement pas cité dans la liste des postulants ayant pour rendez-vous pour ce dernier jour.

S’agit-il d’une ruse pour attirer de gros «poissons» à l’image d’Ali Benflis ou Abderrazak Makri, qui a renoncé, ou alors que Bouteflika a décidé de surprendre tout le monde en jetant l’éponge ? On le saura dans quelques heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *