Tribunal de Bab El Oued: un an de prison ferme pour Adlane Mellah

ALGER – Le tribunal de Bab El Oued (Alger) a condamné, mardi, l’accusé Adlane Mellah, propriétaire du site électronique Dzair Presse, à un an de prison ferme assorti d’une amende de 100.000 DA, pour « attroupement non autorisé et rébellion ».

Le même tribunal a prononcé une peine de quatre mois de prison ferme et une amende de 50.000 Da chacun à l’encontre des deux accusés, Abdelaziz Adjal, photographe du site électronique et l’acteur Kerouche Abdelhafidh, et ce pour les mêmes charges.

Le tribunal a également rejeté l’accusation « outrage à corps constitué » retenue contre les trois accusés.

Dans une déclaration à la presse à l’issue du procès, maître Zoubida Assoul de la défense de Adlane Mellah a indiqué que « la défense ne s’attendait pas à un verdict pareil », estimant que le verdict « ne s’appuie pas sur les dispositions de la Constitution ».

La défense des accusés a immédiatement fait appel du jugement conformément aux procédures légales qui confèrent aux accusés condamnés le droit de faire appel des jugements rendus à leur encontre dans un délai n’excédant pas 10 jours, a appris l’APS.

Le procureur de la République avait requis, rappelle-t-on, trois (3) ans de prison ferme et 10.000 DA d’amende à l’encontre des trois prévenus, soulignant que les charges retenues contre eux « n’ont aucun lien avec le métier du journalisme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *