« Saroukh », une drogue ravageuse : des témoignages poignants

Une saisie spectaculaire de psychotropes celle opérée, la semaine dernière, par la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants avec une quantité record de 250 000 capsule du Lyrica, un psychotrope utilisé comme drogue, et appelé communément saroukh (la fusée). Une fusée non pas pour atteindre la stratosphère mais plutôt le nirvana.  

Nesrine Cherikhi de la Radio chaine 3 s’est intéressée à cette substance et surtout à ses effets destructeurs sur la santé des jeunes qui la consomment. Des témoignages poignants des quelques accoutumés qui regrettent amèrement le jour où elle est entrée dans leur vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *