Puissance militaire : l’Algérie à la 23 éme place mondialement

L’armée algérienne occupe le 23e rang mondial avec 520.000 militaires actifs et de 272.350 réservistes, sur un classement qui a regroupé 136 pays effectué par le site américain, Global Fire power (GFP).

«Grande et puissante», l’armée algérienne « s’emploie sans cesse à répondre aux besoins de modernisation et de mission » a indiqué le GFP, qui a offert une note de 0,4296, à l’armée nationale populaire (ANP). Avec ce classement, l’Algérie se positionne en seconde place sur le continent africain, après l’Egypte, or que la troisième place revient à l’Afrique de Sud suivis du Nigeria.

Les paramètres de classements effectués par le GFP se basent sur les valeurs individuelles et collectives. Ces valeurs sont traitées via une formule interne permettant de générer le score (PowerIndex) utilisé pour établir le classement final de la GFP pour chaque année. Ainsi, en termes de nombres d’effectif, le rapport prend en considération au-delà des équipements militaires et de la force de combat perçue est la force de constitue une force militaire donnée, sachant que les guerres, en particulier celles à fort taux d’attrition, favorisent traditionnellement celles qui ont plus nombres d’effectif. Le rapport attribue à l’Algérie la possession de 2 405 chars de combat et 6754 véhicules blindés de combat.

S’agissant de la puissance aérienne, le GFP a indiqué que l’Algérie possède une force aérienne de 528 avions, dont 97 avions de chasse et 326 transporteurs, ajoutant à cela les 280 hélicoptères. La puissance aérienne est évaluée selon les avions capables d’attaquer des cibles au sol / à la surface. Pour ce qui est des forces navales, il est indiqué que l’Algérie possède, 8 frégates, et 13 corvettes et 13 navires de patrouilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *