Couscous au patrimoine de l’Unesco

L’Algérie va déposer le dossier au nom des pays du Maghreb

 

Le dossier visant à inscrire le couscous comme élément du patrimoine immatériel mondial de l’Unesco sera présenté au mois de mars prochain par l’Algérie au nom des pays du Maghreb, a indiqué ce mardi le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, cité par l’agence officielle.

« Au nom des pays du Maghreb, l’Algérie présentera en mars prochain un dossier à l’UNESCO en vue d’inscrire le couscous comme patrimoine immatériel mondial », a déclaré le ministre.

« Il est inutile de dire que le couscous est un plat partagé par l’ensemble des pays du Maghreb et même par des populations vivant au-delà de cette aire géographique et nous nous devons de protéger tout ce qui renvoie à notre patrimoine, de surcroît lorsque celui-ci est l’une des caractéristiques de nos voisins », a ajouté Mihoubi, faisant écho aux déclarations tenues par son Premier ministre, lors de l’ouverture de la Foire de la production nationale, jeudi 20 décembre.

« Vous êtes au courant qu’à l’étranger, il y a un pays frère et voisin qui pense que le couscous est exclusivement son produit ?», avait affirmé Ouyahia, faisant allusion au Maroc, concluant : « Nous ne disons pas que le couscous est exclusivement algérien mais nous affirmons qu’il est Maghrébin ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *