Un avocat appelle à la levée de l’immunité parlementaire de la députée Naima Salhi

L’avocat et défenseur des droits des migrants en Algérie, Benlahrech Zakaria, a appelé mercredi le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhedja, à entamer une procédure de levée de l’immunité parlementaire à députée islamiste et présidente du micro-Parti de l’équité et de la proclamation (PEP), Naima Salhi.

L’avocat Benlahrech Zakaria a appuyé son argumentaire par plusieurs dérapages anticonstitutionnels de la députée à l’égard des migrants sur une la chaîne d’Elbilad TV en déclarant que « l’Algérie est passée du stade d’un pays d’accueil à une terre d’accueil des maladies, des épidémies et de la sorcellerie ».

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1059823327509810&set=pcb.1059824590843017&type=3&theater

La députée islamiste, connue pour ses positions anti-berberistes et xénophobes ne cessent à chaque fois de s’attaquer violemment, via les réseaux sociaux et chaines de télé privées, à tout ceux qui ne partagent pas sa vision.

La dernière victime de ses déclarations sur son compte Facebook est l’icône de la révolution nationale la Moudjahida Djamila Bouhired, lors du passage de celle-ci au festival Racont’Art au village Tiferdoud à Tizi-Ouzou.

https://www.facebook.com/pepalgeria/photos/a.812248978869949.1073741828.497713590323491/1840800209348149/?type=3&theater

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *