Des touristes algériens auraient été empêchés de séjourner dans un hôtel tunisien

La polémique est à nouveau relancée en ce qui concerne l’accueil réservé aux touristes algériens en Tunisie, et ce suite à l’apparition sur les réseaux sociaux d’une nouvelle vidéo filmée par des touristes algériens empêchés d’accéder à un hôtel en Tunisie

La vidéo, qui été massivement relayée sur les réseaux sociaux en Algérie montre un dialogue entre des touristes algériens et l’employé d’un hôtel tunisien. Ce dernier informe les vacanciers que l’établissement est complet et qu’il n’y a pas de chambres vacantes, alors que les clients affirment qu’ils ont une réservation dans cet hôtel.

L’employé du même établissement informe également les clients, qui insistaient sur le fait qu’ils avaient réservé des chambres, que leur réservation a été annulée sans donner davantage d’explications.

Cette nouvelle vidéo a suscité l’indignation des internautes algériens, partagés entre ceux qui voient que ce sont les agences de voyages algériennes qui sont responsables de cette situation, et ceux qui ont appelé à boycotter purement et simplement la destination tunisienne pour se tourner vers d’autres pays ou vers les régions touristiques de l’Algérie.

Le nombre de touristes algériens en Tunisie en net recul :

Le nombre des touristes algériens qui se rendent en Tunisie au cours de cette saison estivale a par ailleurs enregistré un net recul au mois de juillet dernier, et ce en comparaison avec le nombre de touristes à la même période au cours des années précédentes.

Plusieurs sources expliquent ce recul du nombre de touristes algériens en Tunisie par la hausse des prix des hôtels en comparaison avec les années précédentes, mais également par les nombreux déboires vécus par les algériens dans ce pays. Des familles algériennes avaient d’ailleurs été renvoyée d’un hôtel de la ville de Sousse il y a quelques jours, et l’affaire avait suscité une vaste polémique en Algérie malgré les explications de l’établissement concerné, qui avait affirmé que l’agence de voyages algérienne en charge de ces touristes n’avait signé aucun accord avec sa direction pour le compte de la saison estivale de 2018.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *