Oran : lancement des journées culturelles du Sud

Sous le slogan «Notre patrimoine…notre identité», l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) organise, depuis hier et jusqu’au 15 août courant, les journées culturelles du Sud.

«Ces journées seront animées par une pléiade d’artistes et artisans venant des wilayas de Béchar et de Ouargla, apportant avec eux la magie et la beauté de notre Grand Sud, ainsi qu’une panoplie d’arts : expositions artisanales, khaïmas traditionnelles et soirées artistiques», expliquent les organisateurs dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

«Ce bouquet prolifique embellira les soirées estivales d’El Bahia, notre magnifique Sud s’offrira aux habitants et visiteurs de la capitale de l’Ouest, affirmant notre union nationale et notre identité culturelle», précisent-ils encore. L’événement aura lieu, comme l’année précédente, sur l’esplanade de Sidi M’hamed, ce qui est une bonne chose, étant donné que ce site est pris d’assaut, en été par des centaines d’habitants et de visiteurs en quête d’un peu de fraîcheur et de verdure.

Au menu de ces journées, il y aura des expositions artisanales qui mettront l’accent sur l’art de la poterie, les objets traditionnels de la région du Sud, des objets antiques à base de sable, l’artisanat de l’argent, la sculpture sur bois, la maroquinerie, la broderie et le tissage traditionnels et les instruments de musique traditionnels.

Des tentes typiquement sahariennes seront dressées à l’occasion. Le public sera aussi convié à assister à des soirées artistiques qui seront animées par plusieurs troupes venant du Sud comme Zin Kadeh et Nass El Waha de Ouargla mais aussi El wahat li fen el mahalli de Touggourt, Sidi Blel diwane et Djil Essaoura Ighli de Béchar et enfin Djil ediwane el kendoussi de Kenadsa.

 

El watan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *