Sidi Bel Abbès: La cérémonie d’ouverture du festival du raï perturbée

Ce que cranaient les autorités publiques depuis quelques jours, s’est produit au début de soirée dans la ville de Sidi Bel Abbès à l’occasion de la cérémonie de lancement de festival de la chanson du raï. En effet, répondant aux appels lancés sur les réseaux sociaux, des dizaines de personnes se sont déplacés à la maison de la culture de la ville pour marquer leur opposition à la tenue de cette activité artistique dans leur ville. Rassemblés devant l’entrée de la maison de la culture, les manifestants ont accompli la prière de Maghreb en plein air en imitant  l’action menée jeudi dernier à Ouargla.

Fortement présents sur les lieux, les services de sécurité ont empêché les manifestants de s’approcher de la salle réservée aux travaux d’ouverture de cet important événement culturel qui se tient chaque année. Selon des sources locales, plusieurs meneurs de cette action de protestation ont été arrêtés par les forces de l’ordre et conduits aux commissariats de la ville.

Après quelques bousculades, les groupes de manifestants ont fini par se retirer des lieux et laisser les organisateurs du festival continuer leur travail. Vers 21h45, le public commençait timidement à rentrer dans la salle pour suivre les galas programmés au premier jour du festival. Les tentatives de quelques groupes de personnes de tenir la prière d’El Aicha devant la salle de la culture se sont soldées par un échec.

Sur les réseaux sociaux, l’action menée aujourd’hui à Sidi Bel Abbès a suscité des réactions divergentes. D’une part, nous avons les détracteurs des activités culturelles qui soutiennent la tentative d’empêchement du festival du raï sous prétexte que le contexte socioéconomique du pays ainsi ses valeurs morales ne permettent l’organisation de cette festivité. D’autre part, nous avons un large panel d’Internautes qui déplorent le recours à la violence et l’intimidation pour empêcher des Algériens de se rendre dans une salle de spectacles. Pour eux, il s’agit clairement d’attente aux droits culturels des populations.

Pour rappel, depuis quelques, la page facebook la wilaya de Sidi Bel Abbès diffusait des messages appelant les habitants de la wilaya à se révolter contre le festival du raï en organisant le jour de lancement de l’activité un rassemblement devant la maison de la culture. Des appels rapidement adoptés par plusieurs d’autres pages connues pour leur tendance islamistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *