Les propos d’un député du Sud scandalisent les médecins résidents

Les propos tenus par Babali Mohamed, député RND de la wilaya de Tamanrasset, lors de son intervention à l’APN, le jeudi 22 mars, suscitent l’indignation des médecins résidents.

« Une lettre adressée aux grévistes : vous avez étudié avec notre argent, celui du pétrole qui vient de Hassi Messaoud, Hassi Rmel et Ain Salah, vous nous devez deux ans (de service) à Tamanrasset, qu’il soit civil ou militaire », a notamment déclaré le député.

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) qui structure le mouvement de protestation des résidents depuis quatre mois a réagi à travers son porte-parole, le Dr Hamza Boutaleb. « Les propos tenus par ce député sont dangereux et séditieux, ils démontrent qu’il n’est pas compétent pour faire de la politique. Il a publiquement fait une déclaration qui tend à semer la division entre le nord et le sud du pays alors qu’il n’y a qu’un seul État, un seul peuple et une seule économie », affirme-t-il à TSA.

Le Dr Boutaleb a également invité le député à « reconnaître son échec et à présenter sa démission » car il a montré « qu’il est incapable de représenter convenablement le peuple ».

« Nous attendons des autorités qu’elles prennent les mesures à même de lutter contre ces idées et ces gens qui sèment la discorde entre les populations », a ajouté le porte-parole du Camra.

Les propos du député RND ont été largement commentés sur les réseaux sociaux. Sur les pages et groupes Facebook animés par des médecins, les réponses sont surtout teintés d’humour et d’ironie.

Ainsi, plusieurs médecins n’ont pas raté l’occasion pour rappeler au député l’état catastrophique dans lequel se trouvent les établissements sanitaires des wilayas du grand Sud.

Sur une page consacrée aux médecins et à la médecine en Algérie et qui est suivie par plus de 600.000 personnes, on rappelle, images à l’appui, la situation de grande dégradation des logements de fonction de l’hôpital d’El Bourma, ville située à 400 km de Ouargla.

La page a publié des photos de ces logements de fonction accompagnées du commentaire : « Les médecins sont ceux qui réclament les droits des malades dans le Sud, pour qu’ils aient des hôpitaux convenables et pour que vous ne fournissiez pas des semblants de logements aux médecins alors que toi (député) tu dépenses 40 millions de centimes par mois à Alger sur le dos des pauvres »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *